Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 novembre 2011 2 08 /11 /novembre /2011 18:02

Camera.jpg 

 

Détecter les situations à risque

Depuis quelques mois, un nouveau service utile aux malades d'Alzheimer et à leurs aidants, est expérimenté et disponible en France : la vidéo vigilance. Elle permet de repérer automatiquement, sans présence humaine permanente, des situations à risque où le malade pourrait mettre sa sécurité en péril. Elle permet d'intervenir plus rapidement tout en soulageant la charge de surveillance des proches qui peuvent enfin se reposer plus facilement et plus sereinement sans craindre en permanence un malheur pour leur malade.

 

Fonctionnement

Tout repose sur un système expert de reconnaissance des situations à risque. Des ordinateurs équipés de logiciels spécialisés analysent les images et les signaux de détection venant des pièces où habite le malade. Les logiciels repèrent les situations, de jour ou de nuit, où un problème pourrait se produire comme par exemple : chutes, position anormale, stations prolongées aux toilettes, sorties multiples ou inopinées de la chambre ou de la zone surveillée...

Quand une situation à risque est repérée par le logiciel, l'information est transmise immédiatement à un centre de surveillance qui visualise les images et vérifie si un problème existe réellement ou s'il ne s'agit que d'une fausse alerte... La visualisation n'a lieu que dans les cas de risque supposé. Ce n'est donc pas une visualisation en permanence, ce qui garantit l'intimité de la personne dans sa vie courante.

Si une situation à risque est effectivement confirmée, les personnes chargées d'intervenir (aidants, personnels infirmier, secours...) sont immédiatement prévenues afin d'agir sans délai et d'apporter toute aide ou tout soin nécessaire.

 

Mise en oeuvre

Les premières expérimentations ont été effectuées en Auvergne et en Rhône-Alpes.

L'équipement a été installé chez des particuliers et dans des institutions spécialisées et les premiers utilisateurs apparaissent très satisfaits du fonctionnement et du confort apporté aux aidants familiaux et professionnels. La responsable d'un établissement proche de Lyon indique que l'équipement a permis de repérer 100% des chutes des pensionnaires en 6 mois de mise en oeuvre.

 

Il apparaît donc que ce système, disponible sur abonnement et encore relativement onéreux, soit à même de rendre des services importants à de très nombreux aidants dont les malades sont à un stade nécessitant une surveillance régulière dans leur lieu d'habitation.

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires