Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 décembre 2011 7 18 /12 /décembre /2011 17:45

 Cerveau

Qu'est-ce que la maladie d'Alzheimer ?

Environ 200.000 nouveaux malades Alzheimer sont diagnostiqués tous les ans par an en France, le plus souvent au-delà de 75 ans. La maladie se caractérise par une perte progressive des facultés mentales à commencer par la mémoire, puis une désorganisation de l'attention. C'est une maladie de dégénérescence qui évolue sur plus de trente ans sans symptôme avant d'être diagnostiquée. Elle résulte de l'interaction de facteurs héréditaires et de facteurs comportementaux chez les malades. A partir du moment où la maladie est diagnostiquée, elle évolue en 2 à 8 ans jusqu'au décès du malade.

 

Comment soigner la maladie d'Alzheimer à domicile ?

Si la recherche est très active et si tous les ans des progrès sont réalisés, l'on ne sait pas encore guérir la maladie d'Alzheimer. Par contre, on sait faire en sorte que le malade puisse rester à son domicile une année de plus que si l'on ne fait rien. Il s'agit de lui apporter des soins médicaux et paramédicaux ainsi que de mettre à sa disposition tout ce qui lui rendra la vie plus facile en fonction de ses facultés, en fonction du stade d'avancement de la maladie. Les médecins spécialistes et généralistes, les infirmières, psychologues, psycho-motriciens, ergothérapeutes ainsi que l'entourage, les proches, la famille peuvent apporter les soins utiles au malade.

 

Quelles conséquences pour les proches des malades ?

La maladie d'Alzheimer, notamment à partir du deuxième stade, peut devenir très lourde pour l'entourage en raison du comportement du malade. Le malade perd progressivement ses facultés de reconnaissance et de communication avec son entourage, ce qui peut entraîner des comportements d'agitation, d'angoisse voire de violence. Il a besoin de beaucoup d'aide et d'accompagnement, parfois en pleine nuit. Les comportements du malade peuvent être épuisants pour ceux qui vivent avec lui et nécessitent une très grande force d'âme et une excellente santé pour faire face aux contraintes. Une des clefs majeures pour le calme du malade et la sérénité de l'entourage est que le malade se sente en sécurité, que l'environnement dans lequel il se trouve contribue à le rassurer, que les personnes avec lesquelles il vit sachent lui communiquer un sentiment de paix par la stimulation des sens, par l'évocation de souvenirs agréables... A partir d'un stade de dépendance avancée (troisième stade), les proches se résolvent souvent à placer le malade en institution, ce qui est une nouvelle source de difficultés pour eux : difficultés financières, mais également difficultés de faire face au sentiment de culpabilité d'abandonner le malade. Les proches ont un extrême besoin de soutien et les associations de familles peuvent leur être d'un très grand secours.

 

Vaincre et prévenir la maladie d'Alzheimer ?

Si l'on ne sait pas encore guérir la maladie d'Alzheimer, on sait comment ralentir sa progression voire même éviter la maladie à long terme. La maladie est liée entre autres à des problèmes de réparation des neurones. Conserver un système cardiovasculaire impeccable qui amène au cerveau les substances et les nutriments dont il a besoin est une des bases de la prévention. Développer un esprit entraîné et éveillé est un autre moyen de prévention. Il convient d'éviter l'alcool et particulièrement l'ivresse, de refuser le tabagisme tant actif que passif, de se protéger contre tous chocs à la tête et autres traumatismes crâniens, de soigner les maladies cardiovasculaires et le diabète... Enfin, le facteur majeur de prévention est le bonheur qui vous permet d'avoir envie de vivre et de prendre soin de vous.


Plan du site
Posez votre question

Des trous dans les os !

Partager cet article
Repost0

commentaires