Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 juin 2010 6 12 /06 /juin /2010 11:12

 

 

L'ergothérapeute exerce une profession paramédicale (c'est un professionnel de santé) qui vise à améliorer l'autonomie des personnes, leur indépendance dans leur environnement habituel (prefessionnel, relationnel, domestique, social...) afin d'améliorer leur bien-être et leur qualité de vie. Le mot « ergothérapeute » a été forgé à partir de deux mots grecs : ergon (travail) et thérapia (soin).

 

La Fédération Publique Hospitalière classe l'ergothérapie parmi les professions chargées de soins de rééducation et elle définit l’activité de l’ergothérapeute de la façon suivante :

  • Evaluer les déficiences, les capacités et les performances motrices, sensitives, sensorielles, cognitives, mentales, psychiques de la personne.

  • Analyser les besoins, les habitudes de vie, les facteurs environnementaux, les situations de handicaps et poser un diagnostic ergothérapique.

  • Mettre en oeuvre des soins et des interventions de rééducation, de réadaptation, de réinsertion, de réhabilitation psychosociale et de psychothérapie visant à réduire et compenser les altérations et les limitations d’activité.

  • Développer, restaurer et maintenir l’indépendance, l’autonomie et la participation sociale de la personne.

  • Préconiser les aides techniques, aides humaines, aides animalières et modifications de l’environnement matériel, afin de favoriser l’intégration de la personne dans son milieu de vie.

  • Concevoir et appliquer des appareillages pour la mise en oeuvre de ces traitements.

 

Si l'ergonome s'intéresse plutôt à l'aménagement de l'environnement des postes de travail des personnes valides, l'ergothérapeute se soucie plutôt de traiter la situation de personnes souffrantes (psychiatrie, neurologie, rhumatologie...). Toutefois, les frontières théoriques ne sont pas parfaitement étanches et l'on pourra rencontrer des ergonomes en milieu hospitalier et des ergothérapeutes en milieu professionnel.

 

L'amélioration visée par l'ergothérapeute au service de ses patients passe par différentes stratégies qui peuvent concerner la personne elle-même, son entourage ou son environnement. Après un recueil d'information sur les fonctionnements problématiques de son patient et des contextes dans lesquels ils se produisent, l'ergothérapeute définira avec son patient et son entourage les adaptations nécessaires qui peuvent relever :

  • de l'aménagement des locaux d'habitation, du poste de travail, du véhicule

  • de la proposition de matériels adaptés (faciliter les communications, les déplacements, les activités courantes...),

  • la formation et l'apprentissage de nouvelles habitudes plus efficaces et plus adaptées aux moyens dont dispose le patient,

  • l'identification de besoins en aide extérieure (car l'ergothérapeute intervient rarement seul mais au sein d'une équipe multi-disciplinaire et complémentaire pour faciliter la vie du patient concerné)...

 

En France, ses prestations ne sont pas remboursées par la Sécurité Sociale : les ergothérapeutes intervenant sur demande chez les patients sont peu nombreux. Ils sont généralement employés par des établissements sanitaires et sociaux (hôpitaux, maisons de retraite, centres de rééducation...).

 

 

Très concrètement pour un malade d'Alzheimer et son entourage, l'ergothérapeute pourra apporter des soins de rééducation et de réadaptation et des conseils quant à l'utilisation de matériels spécialisés (aides techniques) et à l'aménagement du domicile. L'ergothérapeute peut également intervenir par des conseils en matière de prévention pour les populations concernées (groupes ayant des risques de perte d'autonomie et en particulier les associations de familles de malades).

 

En France, de nombreux ergothérapeutes sont regroupés dans l'ANFE (l'Association Nationale Française des Ergothérapeutes). Le nombre d'ergothérapeutes en France est d'environ 5.000 professionnels (2010) dont la plus grande partie sont des femmes (80%).

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires