Mercredi 24 mars 2010 3 24 /03 /Mars /2010 20:24

Se rappeler plus facilement (Épauler la mémoire)

 

 

Au premier stade de la maladie d'Alzheimer, c'est la mémoire à court terme (souvenirs récents) qui fonctionne moins bien. Pour faciliter la vie du malade, en liaison étroite avec lui et avec son accord, il peut être utile de lui mettre à disposition des moyens pour se rappeler facilement de ce qu'il convient de faire (listes, agenda, calendrier...), rappeler le jour et la date de la semaine, l'aider à prendre ses médicaments, donner des repères visuels symboliques sur le lieu où se trouve la personne...

 

L'organisation

L'organisation et la simplification de l'espace et du temps facilitent considérablement la vie du malade. Il convient donc de :

  • ranger le lieu dans lequel il vit pour que ce lieu devienne plus simple, plus lisible et que le malade y retrouve plus facilement les objets recherchés,

  • faciliter le rappel des activités de la journée,

  • de rendre plus aisé le repérage dans l'espace et dans le temps...

 

Les activités de la vie courante

Dans un premier de simples carnets, des bloc-notes, des notes auto-collantes, des tableaux effaçables, des listes, des agendas, des calendriers, des semainiers... pourront suffire à formaliser les activités à réaliser, à rappeler les échéances.

 

Ils peuvent être personnalisés au nom du malade et lui être réservés afin qu'il les retrouve facilement et qu'il sache que c'est bien lui qui est concerné.

 

Il est également possible d'utiliser des « pense-bêtes » électroniques qui rappelleront les échéances (plus ou moins) importantes que vous aurez programmées en sonnant avant l'heure des rendez-vous à honorer, des tâches à accomplir, des activités à mener... Un téléphone portable ou un agenda électronique peuvent d'ailleurs remplir cette fonction si l'écran est suffisamment grand et si la saisie des activités est aisée.

 

Les piluliers ou dispensateurs de médicaments présentent un intérêt évident pour la plupart des malades qui doivent prendre un nombre important et plus particulièrement pour les malades d'Alzheimer. Il en existe avec des rappels horaires qui sonnent et s'allument à l'heure des prises.

 

Le temps (qui passe)

Dans la vie courante, nous avons tous tendance à quelques occasions, de ne plus savoir quel jour de la semaine ou quelle date du mois nous sommes. Cette question prend également plus d'importance pour le malade souffrant d'Alzheimer. Lui faciliter la gestion du temps, le repérage dans le temps peut être d'une utilité importante. Des horloges et une montre très facilement lisibles donnant l'heure, le jour, la date, le mois, voire l'année présentent un intérêt très net.

 

Le repérage dans l'espace

Dans un nouveau lieu, le malade pourra avoir du mal à se repérer. Quand cela est possible, il est alors utile de mettre en place des repères sur les portes des pièces importantes pour rappeler leur fonction. Ces repères pourront comprendre le nom de la pièce (Salle de Bains, Toilettes, Cuisine, Porte de sortie, Chambre d'enfants...), un code couleur ainsi qu'un symbole visuel. Le repérage sera d'autant plus simple que le malade connaîtra ces repères à l'avance et notamment qu'il les aura déjà vus dans son environnement courant, c'est-à-dire chez lui.

 

Par Luc L - Publié dans : Soins à domicile
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés